J'ai, par le passé, été frappée de voir ces gens aux Etats-Unis, qui travaillaient avec leur portable, dans la rue, dans les cybercafés, dans les gares et les aéroports ; bref, partout où ils devaient attendre. Aussi, dès que j'en ai eu l'occasion profession-nellement, j'ai créé des espaces de travail mobiles en travaillant moi-même sur un coin de table de réunion ou de bureau à l'accueil pour inciter mes collaborateurs à ce fonctionnement et c'était une révolution au sein de l'entreprise. Or, cette façon de travailler nous garde alertes, notre cerveau aussi, à tout moment car on peut se déranger l'un, l'autre, recueillir des informations, provoquer une réunion informelle, rencontrer une personne de façon impromptue. En résumé, cela multiplie les échanges de tout genre pour l'avancée de l'entreprise et ses missions. Relationnellement, cela renforce le sentiment de communauté au sein de la structure y compris avec nos clients qui sont des chefs d'entreprise qui doivent aller à l’essentiel. Economiquement, cela simplifie la structure et réduit les frais fixes inhérents aux surfaces moins vastes en zones de travail et plus étendues pour le social. C’est de cette époque que, mon téléphone portable est accessible à tout responsable y compris pour un premier contact.

Avec l'internet illimité, les téléphones, tablettes et ordinateurs portables d'entreprises, la communication s'est accélérée alors que, peu avant l'an 2000, les entreprises installaient des bornes internet dans les locaux sociaux afin de faciliter l'accès des salariés à ce mode de communication car l’illimité n’existait pas. Les gens se sont formés. La toile s'est structurée. Cette accélération a permis de déclencher un mode de travail encore plus évolutif avec transmission immédiate des données. Plus besoin d’être au bureau.

Toutes ces évolutions professionnelles ont favorisé le télétravail qu'on appelle plus souvent co-working et bon nombre de bureaux de proximité se sont ouverts à cette activité. Humainement, cela donne du temps libre supplémentaire en limitant les déplacements quotidiens.

A l'heure actuelle, nous continuons à rencontrer nos clients, à organiser des réunions mais d'une façon différente avec les rdv dans des salles, salons d’hôtels, en visio-conférence. Les moyens de communication se sont démultipliés, encore plus depuis la crise sanitaire.

Au sein de Ladsae, qui signifie d'ailleurs "L'Agence Digitale de Soutien aux Entreprises", nous avons anticipé cette accélération des relations professionnelles et nous travaillons selon ce principe de confier des missions à l'extérieur notamment pour les procès-verbaux de réunion. Nous faisons appels à des professionnels, des experts, qui peuvent œuvrer à 10 km de l'entreprise comme à 100 ou plus. Ces extérieurs travaillent avec la même confidentialité absolue qu'à l'intérieur de l'entreprise. Nous restons très attachés aux qualités et diplômes des intervenants car c’est avec leur professionnalisme et leur confiance que nous respectons les délais, les contrats négociés avec nos clients.

Pour que ces clients demeurent bien au coeur de nos actions quotidiennes, nous sommes dans ce train de l’accélération des communications. Voir notre site ladsae.xyz (le .xyz est en passe de remplacer le .com) ou ladsae.digital.

Merci de votre attention. Bien cordialement.

l'accélération du télétravail choisi, enfin ?

J. CHAPUY - 06 75 31 75 50

Le télétravail a prospéré avec la digitalisation